Des destinations extraordinaires en Asie

Par Jim Byers

Les vols entre l’Amérique du Nord et l’Asie se sont multipliés à une vitesse folle ces dernières années, grâce à la croissance du marché chinois, mais aussi en réponse à la demande des Canadiens et des Américains qui lorgnent les fabuleuses destinations asiatiques.

Voici quelques-unes de mes préférées :

HONG KONG

 

Porte d’entrée parfaite sur l’Asie, Hong Kong abrite une population aux racines principalement chinoises, mais elle est ancrée dans les mœurs britanniques, ce qui plaît à bien des Canadiens. Sa scène culinaire des plus impressionnantes conviendra à toutes les bourses, et ses boutiques font aussi bien dans l’élégant que l’abordable ou le charmant. Le tramway d’époque est une belle façon de prendre le pouls des différents quartiers, mais offrez-vous également une balade à pied sur le pic Victoria, qui ménage des vues spectaculaires. Étonnamment, les randonneurs sont aussi gâtés sur l’île de Hong Kong (je pense notamment au Dos du dragon, un sentier qui aboutit à une jolie plage affectionnée des surfeurs) et dans les Nouveaux Territoires. Et ne manquez pas d’explorer les îles environnantes, où vous attendent des villages de pêcheurs fabuleux et, sur celle de Lantau, l’une des plus imposantes statues de Bouddha au monde.

Idéal pour : ceux qui hésitent à visiter pour la première fois l’Asie. Si vous vous y plaisez, mettez à profit vos milles et poursuivez votre exploration!

BANGKOK

Adorée des jeunes, Bangkok propose une cuisine de rue délicieuse et abordable, de spectaculaires temples au bord de l’eau (comme le Wat Saket, au dôme doré), des marchés diurnes et nocturnes animés et bien plus encore. Une excursion sur le fleuve Chao Phraya ne vous coûtera que quelques dollars, mais peut-être préférez-vous voguer sur les canaux paisibles dans une embarcation à la James Bond pour voir comment vivent les résidents de cette gigantesque ville. Les chambres d’hôtel coûtent par ailleurs beaucoup moins cher ici que dans les grandes villes d’Europe et d’Amérique du Nord. On peut passer la nuit dans un hôtel trois étoiles comme le Holiday Inn pour environ 100 $ CA ou facilement trouver un lit dans une auberge de jeunesse pour 10 $ ou moins. J’ai même souvent vu des établissements cinq étoiles comme le Shangri-La offrir des nuitées à plus ou moins 200 $.

Idéal pour : les amants du luxe à la recherche d’un merveilleux séjour à l’hôtel à petit prix, ou quiconque cherche la bonne affaire.

DELHI

Autour de la capitale indienne s’étend une ville riche en panoramas époustouflants et en histoire. C’est immense, c’est cacophonique, ça pousse de partout, mais fouillez-moi pourquoi, ça marche. Je recommande de retenir les services d’un guide pour qu’il vous montre les principales attractions, comme la tombe de Humayun, la Porte de l’Inde et le splendide Temple du Lotus. Dans les mille et une ruelles bondées du marché d’épices, les arômes magiques et mystérieux abondent, tout comme les plats savoureux pas chers. Et que dire du Fort rouge, véritable joyau de l’architecture moghole qui nous transporte au 17e siècle. Pour un moment de quiétude, les jardins Lodhi vous attendent avec leur verdure et leurs vieux édifices.

Idéal pour : les aventuriers dans l’âme qui veulent goûter à l’Inde.

SHANGHAÏ

Shanghaï est formidable pour une foule de raisons, entre autres son architecture européenne et ses célèbres dumplings. Dans le Bund, probablement le coin le plus photographié de la ville, des bâtiments massifs et majestueux (beaucoup sont d’anciennes banques occidentales) bordent le fleuve Huangpu, composant un décor qu’on s’attendrait plus à voir à Londres ou à Édimbourg qu’en Chine – et c’est l’endroit tout désigné pour une promenade. De l’autre côté du fleuve, les architectes ont laissé libre cours à leur imagination. Résultat : l’extravagant et parfois même loufoque quartier de Pudong, avec ses hôtels huppés et ses gratte-ciel pointus aux allures de vaisseaux spatiaux. L’influence occidentale se fait aussi beaucoup sentir dans la concession française, où des cafés sympas et de vieilles demeures se côtoient dans une atmosphère effervescente. Côté musées, on dit que celui de Shanghaï n’a pas d’égal en Chine, et en plus l’entrée est gratuite. Dans la vieille ville, des gravures de guerriers et de dragons ornent des pavillons détaillés, et c’est aussi là que se trouve le Nanxiang Steamed Bun Restaurant, où vous pourrez assister à la préparation des incroyables dumplings à la soupe, possiblement le meilleur plat que vous mangerez de votre vie.

Idéal pour : les passionnés d’histoire attirés par l’une des villes les plus extraordinaires de la Chine.

SINGAPOUR

 

Il y a quelques années, j’hésitais à visiter Singapour. J’avais entendu parler des règles strictes concernant la gomme à mâcher et les déchets, et je me demandais si la cité-État n’était pas trop comme Disney World. Mais mes craintes se sont vite dissipées quand j’ai découvert son dynamisme, son côté éclectique et son atmosphère beaucoup plus décontractée et cosmopolite que ce à quoi je m’attendais. Parmi les temples indiens et les pagodes chinoises minutieusement sculptés, on se régale de plats comme la laksa, une soupe épicée et goûteuse à souhait qui combine nouilles, légumes, crevettes (ou poulet), lime, coriandre et lait de coco. J’ai aussi adoré les maisons-commerces aux teintes vives d’orange et de pervenche. Je vous recommande une croisière nocturne sur la rivière Singapour et surtout une visite sur le toit de l’hôtel Marina Bay Sands, où sont aménagés un bar et une piscine. Sans oublier l’hôtel Raffles, qui est entré dans la légende avec son Singapour Sling, un cocktail un peu trop fruité à mon goût, mais qui a son lot d’amateurs. Même le métro est une merveille en soi – et il est nickel.

Idéal pour : les voyageurs attirés par un mélange de luxe d’antan et d’hôtels avant-gardistes.

DEUX AUTRES VILLES EN BREF

Pour mettre pied en Asie sans se ruiner, il y a aussi Hanoï, au nord du Vietnam. La métropole en pleine expansion sert une cuisine de rue exquise, accueille en son centre un splendide jardin et grouille d’un nombre inimaginable de motos. Disons qu’on ne s’y ennuie pas! Pour un séjour dans un hôtel luxueux, vous ne vous tromperez pas avec l’impressionnant et intime Sofitel Legend Metropole Hanoi.

 Pour sa part, George Town est une charmante ville colorée à la pointe nord de l’île malaisienne de Penang. Après avoir admiré les détails du temple bouddhiste de Kek Lok Si, érigé au 19e siècle, goûtez aux délices de la rue, comme la laksaou le char kway teow, un plat à base de nouilles. Aussi compris : des bâtiments britanniques de l’époque coloniale et un charmant village de pêcheurs sur pilotis.