Escapade automnale: Gastronomie / Vin

Halifax, NS

Halifax, Nova Scotia, CanadaÀ l’est du pays, du bon vin, une gastronomie de haut calibre et un accueil x chaleureux vous attendent.

Voir itinéraire

ARRIVER

JOUR 1
Matin

Depuis Halifax, faites une petite heure de voiture jusqu’à la ville de Lunenberg, désignée comme site du patrimoine mondiale par l’UNESCO. Domicile du Blue Nose II, cette petite localité surpasse les attentes des touristes, étant donné sa faible population de moins de 2 500 habitants. Si vous y êtes un jeudi, rendez-vous au marché fermier ouvert toute l’année où les gens du coin vendent d’excellents produits. Ou si vous avez plutôt la fibre aventureuse, louez un vélo à la boutique Rhumb Line Lunenberg [https://lunenburgbikeshop.com], roulez sur le premier tronçon du sentier des contrebandiers d’alcool (ce tronçon fait seulement 11 kilomètres) et arrêtez-vous à Haskapa [https://haskapa.com] près de la baie Mahone. Vous y découvrirez r un nouveau petit fruit plein de vertus, la baie haskapa, et y dégusterez des confitures, des sirops et des chutneys de la région.

Après-midi

C’est vrai que depuis des années, on n’a d’yeux que pour Halifax, la capitale de la Nouvelle-Écosse. Cependant, juste de l’autre côté du pont se trouve une ville qu’on a souvent oubliée, Dartmouth. Autrefois considérée comme le vilain petit canard, elle a depuis attiré des restaurateurs et des brasseurs qui ont contribué à son essor. Mais pour atteindre son cœur, son vrai, rendez-vous à un des endroits originaux incontournables, John’s Lunch [https://johnslunch.com]. La rumeur veut qu’on trouve dans ce petit restaurant près du terminal de traversier le meilleur « fish and chips » au Canada, à la mode côte est.

Pour votre dernier repas de la journée, allez au Bar Kismet [https://barkismet.com] à Halifax. L’ambiance intime est idéale pour déguster les plats à saveurs délicates sortant de la cuisine, accompagnés de cocktails préparés par le génie créateur derrière le bar. La chef et copropriétaire Annie Brace-Lavoie a ouvert son propre restaurant après avoir consacré plusieurs années dans de grandes cuisines du pays, notamment chez Bar Isabel, Buca et Joe Beef. Son copropriétaire, Jenner Cormier, insuffle sa magie derrière le bar et à la salle à manger.

DORMIR.

JOUR 2

Louez une voiture et, à la sortie de la ville, dirigez-vous vers le nord e jusqu’à Wolfville, où vous attend, du 23 au 28 octobre 2018, le festival de films et de gastronomie Devour! [https://devourfest.com], le plus vaste festival de son genre au monde. L’an dernier, le festival a présenté plus de 60 films. Étaient aussi organisées des excursions telles que « The Bubble Bus », qui conduisait les participants vers les meilleurs producteurs de vin mousseux régionaux (soit l’Acadie Vineyards et Benjamin Bridge), la visite de dégustation de cidre guidée « The Everything Apple Express » de l’Annapolis Cider Company, incluant une promenade dans ses vergers et un arrêt au marché fermier Noggins Corner Farm Market, et enfin, la visite « The Devour Street Food Party » où les participants dégustent la nourriture locale.

Ne vous inquiétez pas si vous manquez le festival. Vous pouvez explorer d’autres charmants endroits par vous-même! Faites un tour à la distillerie Barreling Tide [http://www.barrellingtidedistillery.com/location] à Port Williams pour déguster une vodka, un gin ou un rhum, ou essayez une liqueur de fruits. Et vous devez absolument vous rendre à la brûlerie incontournable de la Vallée d’Annapolis, Just Us! Premier torréfacteur de café équitable au Canada, Just Us! réjouit les passionnés de café depuis plus de 20 ans. La maison où il a élu domicile en 2005 se trouve à Wolfville, juste en bas de la rue Grand-Pré. Si vous avez une petite fringale, arrêtez-vous chez Troy [https: //www.troyrestaurant.ca], à Wolfville, pour déguster une excellente cuisine méditerranéenne.

DORMIR.

JOUR 3
Matin

Véritable festin pour les sens, le marché Halifax Seaport Farmer’s Market [https://www.halifaxfarmersmarket.com] est l’endroit rêvé pour commencer votre journée. Établi en 1750 et toujours aussi dynamique de nos jours, il est le plus vieux marché exploité de façon continue en Amérique du Nord. Aujourd’hui, il compte plus de 250 fournisseurs et c’est à cet endroit que vous serez initié aux secrets de la scène gastronomique de Halifax. Pour une collation matinale, rendez-vous chez Chenpapa pour des dumplings ou chez Bramoso pour une pizza déjeuner. Bon appétit!

Après-midi

Arrêt grandement recommandé à l’extrémité nord de la ville, la brasserie Propeller [http://www.drinkpropeller.ca] a soufflé 20 bougies l’an dernier. Située dans un quartier désormais tendance, la brasserie offre des visites du site où sont fabriquées sa IPA parfaitement houblonnée et sa pilsner rafraîchissante. Vous ne buvez pas d’alcool? Dégustez un excellent soda naturel non alcoolisé : bière au gingembre ou soda racinette.

Pour le dernier repas de votre séjour, restez dans l’extrémité nord de la ville et dirigez-vous vers le restaurant Edna [http://ednarestaurant.com].

Avec son impressionnante carte des vins et son menu saisonnier en constante évolution, ce restaurant de cinq ans sait demeurer pertinent et ne déçoit jamais. Né de l’idée de Jenna Moore (fille de Jane Wright, du restaurant emblématique de Halifax Jane’s on the Common), Edna ne prend pas de réservations, et il se peut donc que vous deviez attendre pour une table. Qu’à cela ne tienne, vous n’aurez qu’à prendre place au grand bar à l’avant du restaurant où vous pourrez tranquillement observer les gens en attendant.

À LA PROCHAINE!

Québec, QC

Canada, Quebec, Quebec City, Rue St LouisSes rues bien ancrées à la fois dans l’histoire et l’innovation, ce n’est pas étonnant que Québec offre au fin gastronome une si délicieuse combinaison de l’ancien et du nouveau.

 

 

 

Voir itinéraire

ARRIVER

JOUR 1
Matin

Il est rare qu’une épicerie soit inscrite sur la liste des endroits incontournables à visiter, et J.A. Moisan [http://jamoisan.com/fr/ja-moisan] est l’une de ces exceptions. La plus vieille épicerie en Amérique du Nord, J.A. Moisan offre aux fins gourmets des repas préparés à prendre sur le pouce, en plus de certaines des meilleures gourmandises artisanales de la province.

Après-midi

La Barberie [http://labarberie.com], une microbrasserie coopérative pionnière, fabrique des bières artisanales depuis la fin des années 1990, et tous essaient encore aujourd’hui de la surpasser. Elle offre pas moins de huit bières pression à tout moment, celles-ci vous donnant un indice de la carte complète qui vous attend. Si vous avez un petit creux, vous pouvez apporter votre propre collation pour accompagner votre bière. La Barberie met à votre disposition un grille-pain, des micro-ondes, des assiettes, de la coutellerie et les menus des restaurants avoisinants.

Petit, intime, local et dynamique, le restaurant L’Affaire Est Ketchup [https://www.facebook.com/laffaireest.ketchup] est un véritable bijou. Doté de seulement huit tables et d’une cuisine ouverte à l’arrière, ce restaurant a accueilli sans surprise, lors de son dernier passage en ville, un Anthony Bourdain enthousiaste qui l’a déclaré l’un de ces endroits favoris. Son menu en constante évolution, il offre des repas incroyablement délicieux, réfléchis et légèrement sophistiqués dans une ambiance très décontractée; le mariage parfait.

DORMIR.

JOUR 2
Matin et après-midi

L’achat de produits locaux est devenu tendance, mais pour la province de Québec, il oriente en grande partie la manière dont les boutiques remplissent leurs étagères et dont les restaurants stockent leur garde-manger. Bien qu’on produise de la nourriture un peu partout en province, il n’existe aucune région aussi prolifique que celle de Charlevoix. Louez une voiture et roulez vers le nord pour goûter à certains des meilleurs fromages du monde à la Maison Maurice Dufour [http://famillemigneron.com], au miel et aux champignons du coin, et au foie gras de La ferme Basque de Charlevoix [http://www.lafermebasque.ca] et pour prendre un verre d’Omerto [https://omerto.com], un vin de tomate local.

Pour célébrer l’abondance de la région, le 18e Gala des Grands Chefs aura lieu au Manoir Richelieu les 26 et 27 octobre. Il s’agit d’un événement culinaire majeur à Charlevoix où des chefs reconnus participent pendant deux jours aux célébrations de tout ce qui touche à la nourriture. Et, du 2 au 4 novembre, Baie-Saint-Paul accueillera les épicuriens cinéphiles au festival Cuisine, cinéma et confidences [https://www.cuisine-cinema-et-confidences.com] où les films rendront hommage à l’art culinaire.

DORMIR.

JOUR 3
Matin

Commencez votre journée en force dans le quartier Champlain pour une vue exceptionnelle et de la bonne nourriture au Cochon dingue [http://www.cochondingue.com]. L’aventure a commencé en 1979 avec un seul restaurant et se poursuit aujourd’hui avec en tout cinq restaurants, répartis dans la ville. Rendez-vous au restaurant original et délectez-vous de son pain doré fait avec du pain brioché, enduit bien sûr de sirop d’érable.

Une fois votre panse bien remplie, dirigez-vous vers l’Île d’Orléans pour parcourir deux des vignobles les plus novateurs de la région. Depuis son ouverture il y a 25 ans, Cassis Monna & Filles [http://www.cassismonna.com/fr] utilise le cassis dans toute sa fabrication, de sa Crème de cassis à son vin madérisé et fortifié, de type porto, le Capiteux. Ensuite, visitez le Vignoble Sainte-Pétronille [http://vs-p.ca] pour y goûter son célèbre vin blanc fortifié, qui s’accompagne à merveille avec une assiette de fromages suivant un repas.

Après-midi

Adepte de la poutine? Vous n’avez encore rien vu. C’est au Casse-croûte chez Gaston [https://www.facebook.com/chezgaston.quebec] que vous mangerez la meilleure de votre vie.

Pour finir votre séjour à Québec, offrez-vous un repas traditionnellement québécois Aux Anciens Canadiens [http://www.auxancienscanadiens.qc.ca/index.htm], ouvert depuis 1966. Dans le menu, vous pourrez choisir parmi le caribou, la tourtière, le confit de canard, le bison fumé et, bien sûr, la soupe aux pois Grand-mère. En plus d’être très consistante, cette nourriture de qualité supérieure est fraîche et ses saveurs sont à point.

À LA PROCHAINE!

Saskatoon, SK

Sunset over the City of SaskatoonSurnommée le Paris des Prairies, cette ville de la Saskatchewan se forge une solide réputation grâce à sa scène culinaire.

 

 

Voir itinéraire

ARRIVER

JOUR 1
Matin

Accessible à partir de 10 h (horaire d’ailleurs très civilisé) la plupart des jours de la semaine, le marché fermier de Saskatoon ouvert à l’année [https://www.saskatoonfarmersmarket.com] est un premier arrêt incontournable si vous voulez découvrir la renaissance culinaire de la région. Passez voir Rachel Buhler de Floating Gardens et elle vous expliquera les techniques de culture novatrices qu’emploie sa famille pour produire une multitude de légumes saisonniers. Ne manquez pas non plus la distillerie Last Mountain, la première microdistillerie de la Saskatchewan.

Après-midi

Après le dîner, poussez votre découverte culinaire jusqu’à la source, à la ferme Farm One Forty [http://www.farmoneforty.ca], située à 15 minutes de la ville, qui organise des visites personnalisées. La visite d’une durée d’une heure et demie vous donnera l’occasion de voir comment fonctionne une ferme et de suivre le processus par lequel vos aliments passent de la ferme à la table.

Finissez la journée en beauté à Primal [http://primalpasta.ca]. Né des propriétaires et exploitants Kyle Michael et Christie Peters, aussi chefs chez The Hollows, Primal utilise des céréales patrimoniales de la Saskatchewan pour fabriquer à la main ses pâtes et vous offre une expérience culinaire globale en misant sur chaque élément bon à manger.

DORMIR.

JOUR 2
Fin de matinée

Il vaut la peine de louer une voiture rien que pour commander des pérogies à la fenêtre du seul service au volant de pérogies au monde. Situé dans un immeuble gris d’un étage passant facilement inaperçu, Baba’s Homestyle Perogies [https://babasperogies.com/] nourrit le voisinage depuis plus de 30 ans. Au cours de cette période de trois décennies, le propriétaire a perfectionné ses pérogies pincés à la main, qu’il sert avec de la crème sure, du bacon émietté et des oignons frits, bien entendu.

Après-midi

La distillerie Lucky Bastard [https://luckybastard.ca], située dans le quartier industriel au nord de la ville, offre des visites de son installation où vous pourrez observer son processus de fabrication. Âgée de six ans, la distillerie Lucky Bastard produit de la vodka, du gin, du rhum et un whisky de single malt, ainsi qu’une sélection de liqueurs et deux amers, dont l’amer au bacon Bowman’s Bacon Bettah Bitters.

Apprenez à cuisiner comme un chef à l’atelier Local Kitchen [https://www.thelocalkitchenyxe.com/cooking-classes]. Son objectif est de rassembler les gens par leur passion pour la nourriture, qu’il a réussi à atteindre depuis son ouverture au début de 2017. Tous les mois, l’équipe offre des cours par l’intermédiaire de chefs locaux pour aider les participants à passer des repas maison à la cuisine de niveau supérieur. La saison d’automne/hiver dernière, il y avait entre autres des cours de fabrication de saucisses pour la saison de la chasse et de gnocchis. Réservez vite votre place!

DORMIR.

JOUR 3
Fin de matinée

Pas tout à fait comme la pizza de style Chicago et à des années-lumière de la pizza à croûte mince, la pizza de Saskatoon a son style bien à elle. Des garnitures empilées les unes sur les autres entre la couche épaisse de fromage et la croûte lui donnent une allure de sandwich. Allez chercher une pointe dans une des pizzerias de la ville. Petits appétits, veuillez vous abstenir! Essayez l’un des trois emplacements de Vern [https://www.vernspizza.com] pour goûter à de la vraie de vraie.

Après-midi

La fierté de la brasserie Prairie Sun [http://www.prairiesun.ca] réside dans ses délicieuses bières et ses ingrédients locaux, tout ce qu’on recherche chez une brasserie artisanale. Elle offre souvent à prix intéressant sa lager, son ale, sa rousse et sa porter, dans laquelle on dénote une légère saveur sucrée de caramel qui s’équilibre parfaitement avec la note rôtie et la note de chocolat amer. Venez faire un tour pour connaître comment l’équipe perfectionne ses brassins et goûtez certaines de ses bières de saison.

Finissez la journée avec un bon repas chez Ayden Kitchen and Bar [http://www.aydenkitchenandbar.com]. Ensemble, le chef Dale MacKay, le co-chef Nathan Guggenheimer, le mixologue Christopher Cho et le premier chef Benet Hunt s’assurent de satisfaire vos sens dès votre arrivée. Commencez avec un cocktail exclusif et dégustez le menu du soir, conçu attentivement pour mettre en vedette d’exceptionnels ingrédients locaux tout en faisant ressortir des influences de partout au monde.

À LA PROCHAINE!