Hawaï pour les petits budgets

Par Jim Byers

Hawaï n’est pas reconnue comme une destination bon marché, mais elle peut être abordable si l’on s’organise bien. J’y suis allé environ 25 fois jusqu’à maintenant, et j’ai cumulé quelques astuces pour qui veut faire son voyage de rêve dans l’archipel hawaïen sans se ruiner. Voici mes suggestions.

ALLEZ-Y EN BASSE SAISON. L’hiver et l’été sont très populaires. Vous gagnerez donc à choisir l’entre-deux : avril-mai ou septembre-octobre. Vu la météo de chez nous, avril et mai sont probablement les meilleurs mois où vous évader. Les chambres d’hôtel et les condos sont habituellement moins chers durant les périodes creuses, tout comme les véhicules de location. Vous aurez aussi moins de mal à obtenir une table dans les meilleurs restaurants, comme le légendaire Mama’s Fish House à Maui.

ÉLOIGNEZ-VOUS DE LA PLAGE. Le prix des condos et des hôtels est évidemment plus élevé sur le front de mer qu’un ou deux pâtés de maisons plus loin. Et si vous prévoyez passer le plus clair de votre temps sur la plage, avez-vous vraiment besoin de la voir aussi depuis votre chambre? Près de la fameuse plage de Waikiki, sur l’île d’Oahu, la nuitée revient souvent à 400 $ CA ou plus, mais un peu plus loin de l’eau, on s’en sort pour 225 $ CA. Voici deux options : l’Ohana Waikiki East, ou le Vive Hotel Waikiki, un peu plus élégant, qui offre aussi un prix raisonnable.

OPTEZ POUR LE CONDO. À Hawaï, les repas dans les bons restaurants ne sont pas donnés. Il vaut donc mieux cuisiner soi-même au quotidien. Cherchez un condo doté d’une cuisine, et préférablement d’un barbecue. Pour économiser sur l’épicerie, Costco est une bonne solution. Il y en a un à quelques centaines de mètres de l’aéroport principal de Maui, un à Kauai, un autre du côté Kona de Big Island, et quatre à Oahu. Pensez aussi à Costco pour l’essence et les boissons alcoolisées. À Maui, les condos les moins chers sont généralement dans la région de Kihei.

MANGEZ AVEC LES HABITUÉS. Des vacances sans resto, ce n’est pas vraiment des vacances. Le truc, c’est de choisir judicieusement ses adresses. Pour un plat raffiné ou créatif, essayez Merriman’s à Kapalua (Maui), ou encore The Pig and the Lady ou Senia à Honolulu. Mais si vous voulez un plat bon marché, bien exécuté et satisfaisant, suivez les Hawaïens! À Oahu, les camions de crevettes sur la côte nord-est sont de bonnes options. L’an dernier, j’ai bien aimé ma visite au Shrimp Shack, dans la ville d’Hau’ula. De l’autre côté de l’île, on offre des portions énormes à prix très raisonnable chez Hannara, à Waianae. Dans le quartier industriel de Wailuku, chef-lieu de Maui, il y a Sam Sato’s qui sert d’excellentes nouilles et « assiettes-repas » hawaïennes. Pour ceux qui ne le savent pas : l’assiette-repas (plate lunchen anglais) se compose habituellement d’un mets principal avec deux boules de riz et une portion de salade de macaronis. Il faut peut-être une vingtaine de kilomètres de nage pour en brûler toutes les calories, mais c’est à la fois économique et rassasiant. À Maui, considérez aussi Aloha Mixed Plate, derrière le Lahaina Cannery Mall. Sur l’île de Kauai, Chicken In A Barrel propose un poulet BBQ aussi abordable que délicieux à Hanalei et à Kapaa. Et sur Big Island, à Hilo, Ken’s House of Pancakes est un incontournable pour le déjeuner : les portions sont généreuses, et les prix, modiques.

CHERCHEZ LES SPECTACLES GRATUITS. Un bon luau,c’est bien divertissant, mais ça peut être cher. Et il y a toujours un spectacle hawaïen gratuit quelque part. Au Kā‘anapali Beach Hotel, qui a été nommé l’hôtel le plus hawaïen de l’État et qui trône sur l’une des plus belles plages de Maui, il y a un spectacle gratuit tous les soirs, et n’importe qui peut y assister. Fraîchement réaménagé, l’International Market Place de Waikiki offre aussi des spectacles sans frais, tout comme le Lahaina Cannery Mall à Maui. Sur Big Island, rendez-vous à The Shops at Mauna Lani les lundis et jeudis pour des spectacles, activités, jeux et leçons de culture polynésienne qui ne vous coûteront rien. Il y a aussi de l’animation et des cérémonies d’allumage de flambeau magnifiques au parc Kuhio, sur la plage de Waikiki à Oahu, offertes gratuitement tous les mardis, jeudis et samedis à la tombée du jour, quand la météo le permet.

ÉCONOMISEZ SUR LE GOLF. Vous pourriez dépenser des centaines de dollars (américains, qui plus est) pour jouer sur les parcours célèbres comme ceux de Kapalua ou de Wailea, à Maui. Ils sont superbes, mais ils font mal au portefeuille. Oui, essayez l’un des parcours raffinés, mais allez ensuite dépenser le reste de votre budget golf sur les terrains moins chers, avec les gens du coin. Vous obtiendrez l’un des meilleurs rapports qualité-prix de tous les États-Unis à Kukuiolono, un neuf-trous dans les collines du côté sec et occidental de Kauai. Il n’est pas en parfait état, mais il est plaisant, il a quelques trous corsés et il offre une vue imprenable sur le Pacifique. Aux dernières nouvelles, la partie coûtait 10 $ US. Toujours à Kauai, le golf municipal de Wailua offre un prix raisonnable (48 $ US en semaine) et un bon niveau de difficulté. À Maui, les golfeurs doivent débourser 58 $ US au terrain municipal, près de Wailuku, où l’ambiance est sympathique et où plusieurs trous donnent sur l’océan.

EN UN MOT : Louez un condo et cuisinez vous-même. Quand vous optez pour le resto, privilégiez les camions de bouffe de rue et les adresses fréquentées par les Hawaïens. Pour économiser sur l’hébergement, éloignez-vous un peu de la plage. Voyagez en basse saison pour éviter les foules et les prix forts. Golfez aux agréables terrains municipaux. Et profitez des spectacles hawaïens gratuits qui sont présentés aux quatre coins de l’État.