Un guide pour Honolulu

Bienvenue dans le lieu de rassemblement des îles. Visitez Waikiki, Waimea et Manoa – même les noms sont magiques. Regardez hula, dînez sur Pacific Rim Cuisine, et faites de la plongée en apnée dans la baie de Hanauma. L’Est rencontre l’Ouest dans tous les aspects et l’esprit chaleureux d’Aloha embrasse tout.

En chiffres

Population : 350 399 (ville); 953 207 (région métropolitaine)

Altitude : 6 mètres / 19 pieds

Fuseau horaire : GMT -10; Heure normale d’Hawaï-Aléoutien (HAST)

Météo

Pluviosité annuelle moyenne : 43,3 centimètres / 17,05

Température moyenne en janvier : 23 °C / 73 °F

Température moyenne en juillet : 27 °C / 81 °F

Le saviez-vous?

Le bombardement de Pearl Harbor le 7 décembre 1941 par le Japon déclencha l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale et l’imposition de la loi martiale jusqu’en 1944.

Le 44e président des États-Unis, Barack Obama, est né à Honolulu – le seul président américain à être originaire de l’État d’Hawaï

Guide du quartier

Honolulu est une ville ultramoderne, la capitale de l’État d’Hawaï et la porte d’entrée des îles. La ville est également le plus grand centre commercial et commercial d’Hawaï. Honolulu abrite une population diversifiée, sa population variée donnant à l’île d’O’ahu le surnom de « The Gathering Place » (L’endroit qui rassemble);.

City Skyline in Honolulu

Waikiki
Waikiki Beach commence sur les pentes de Diamond Head et va jusqu’à Ala Moana et le port de plaisance Ala Wai. La plage elle-même est un endroit idéal pour toute la famille. Il y a une pause près du rivage pour les enfants, tandis que les nageurs les plus expérimentés surfent sur les vagues.

L’artère principale de Waikiki est le boulevard Kalakaua. La plupart des hôtels, boutiques et restaurants sont regroupés le long de cet endroit bien peuplé. Le centre commercial Royal Hawaiian est un endroit incontournable pour tous ceux qui veulent d’une petite thérapie de magasinage. Savourez des pho, sushi, fruits de mer frais ou buffets gastronomiques dans les restaurants de la région. En ce qui concerne l’hébergement, les hôtels de Waikiki sont parmi les meilleurs au monde. Vous trouverez tout ce qu’il vous faut : des établissements haut de gamme cinq étoiles tels que le Westin Moana Surfrider Hotel à des hébergements pour les voyageurs au budget limité au Waikiki Beachside Hostel.

Ala Moana
Cette zone diversifiée est probablement le premier endroit que les voyageurs d’affaires découvriront, grâce à la présence de l’énorme Hawai’i Convention Center. Ne manquez pas l’un des plus grands centres commerciaux en plein air du pays et le premier centre commercial des îles Hawaï, le centre commercial Ala Moana. Ala Moana Beach Park et Magic Island sont des attractions de la région qui sont aimées par les habitants et les visiteurs. Le restaurant Row, lieu de prédilection pour les déjeuners d’affaires et la foule après les heures de travail, est également connu comme la « porte d’entrée » du centre-ville d’Honolulu.

Auartier chinois
Le quartier chinois est l’un des quartiers les plus colorés et passionnants d’Honolulu. La région a été une porte d’entrée majeure pour les immigrants à Hawai’i. La médecine chinoise et la religion orientale ont une présence énorme, avec des temples taoïstes, bouddhistes et shintoïstes pris en sandwich entre les herboristes, les boutiques et les restaurants. Les points culminants du quartier chinois comprennent le Maunakea Marketplace, un centre commercial local avec sa propre cour de nourriture ethnique, et le Chinese Cultural Plaza, une cour spacieuse en plein air habitée par des bijoutiers, des restaurants asiatiques et des organisations culturelles.

Centre-ville/bord de l’eau
Des gratte-ciel d’acier et des gratte-ciel de luxe qui s’élèvent le long du bord de l’eau aux palais restaurés et musées fascinants des rues Beretania et Bernice, le centre-ville prouve que Honolulu est bien plus que la ville touristique sophistiquée que Waikiki voudrait nous faire croire. Les lieux d’intérêt sont nombreux, mais quelques-uns à ne pas manquer sont le grand et gracieux port d’Honolulu et le superbe palais Iolani. Après le coucher du soleil, la Symphonie d’Honolulu offre du divertissement à une foule cultivée et aisée.

Vallée de Manoa/Makiki
La vallée de Manoa, où se situe l’université d’Hawaï, est typique des vallées résultant de l’érosion causée par les coulées de lave à Hawaï. L’un des meilleurs endroits pour voir Honolulu et la chaîne de montagnes Ko’olau est de la piste de la falaise de Manoa. L’attraction principale de la vallée elle-même est l’Université d’Hawaï, une université de recherche fondée en 1907 et unique en son genre dans l’État.

Manoa, et le quartier voisin de Makiki, constituent l’un des principaux sites culturels de l’île. Bien que ce quartier ne soit pas commercialisé ou rendu public en tant que destination culturelle, il abrite plusieurs galeries, musées et compagnies de théâtre. Parmi les joyaux cachés dans la région se trouve Spalding House, l’un des meilleurs musées d’art d’Hawaï, et Manoa Valley Theatre, un groupe de théâtre communautaire dynamique.

Est d’Honolulu-Diamond Head Kahala, Hawaii Kai
Il y a plusieurs attractions touristiques importantes réparties dans cette zone. Diamond Head est idéal pour les randonneurs. Ce pic peut être vu de nombreux points de vue à Honolulu, mais pour les amateurs de plein air, il n’y a pas de meilleure façon de l’expérimenter que par la randonnée jusqu’au sommet et en regardant l’île en dessous. Kahala Mall, Hawaii Kai Towne Center et Hawaii Kai Golf Course sont d’autres attractions de la région.

Les experts s’accordent à dire que la baie de Hanauma, à l’extrémité est de l’île, offre certains des meilleurs sites de plongée au monde. Cependant, si vous préférez plus d’intimité, essayez la plongée en apnée ou la plongée à Hawaii Kai. Et si vous préférez voir les créatures marines depuis la terre, rendez-vous au Sea Life Park.

Nord d’Honolulu-Pearl Harbor, Pearl City et Ewa
Mis à part Waikiki, ce quartier est peut être le plus visité par les touristes. Le site de l’attaque infâme de Pearl Harbor, il est parmi les attractions navales les plus célèbres du pays. Des millions de personnes visitent le mémorial de l’USS Arizona, le parc commémoratif Bowfin et le « Mighty Mo » chaque année, pour découvrir ou revisiter cet événement majeur de cette enclave de la ville.

Les habitants et les touristes avertis contournent souvent le Centre Ala Moana et le Royal Hawaiian Shopping Centre en faveur du célèbre Pearlridge Center de Pearl City.

Windward O’ahu
Si vous visitez Honolulu ou même lisez à ce sujet, vous trouverez probablement que le terme « Windward » est très utilisé. Windward, pour clarifier, désigne la côte orientale de l’île. C’est un endroit calme et décontracté, dépourvu de tout le faste et l’agitation d’Honolulu. La plupart des habitants vous diront aussi que c’est la meilleure partie de l’île.

Il n’y a pas de grands hôtels ou de centres commerciaux ici, mais il y a plein de restaurants et de boutiques, et il semble y avoir une maison d’hôtes cachée sous chaque colline et à la fin de chaque rue. Kailua Beach Park offre certains des meilleurs endroits du monde pour faire de la planche à voile, tandis que Lanikai est simplement l’une des plages les plus pittoresques du monde. C’est également là que se trouve le Ko’olau Golf Club, classé parmi les meilleurs de l’île par le prestigieux Golf Digest.

Leeward O’ahu et Centre d’O’ahu
Comme Windward O’ahu et East Honolulu, « Leeward » (c’est l’ouest pour les continentaux) est un quartier plus calme avec quelques attractions touristiques exceptionnelles. Les touristes intelligents – au moins, ceux qui peuvent se le permettre – renonceront aux hôtels bondés de Waikiki en faveur des centres de villégiature paradisiaques de Leeward comme le Marriott’s Ko’olina Beach Club à la sereine Ko’olina Marina. Près de Ko’olina est Hawaiian Waters, un parc aquatique à grande échelle. Au Makaha Beach Park, les nageurs, les surfeurs et les adorateurs du soleil se rassemblent tous les jours au printemps et en été. En hiver, les surfeurs audacieux testent leurs compétences contre les houles qui atteignent des hauteurs de 6,09 mètres à 9,14 mètres (20 à 30 pieds).

Le centre d’Honolulu n’est pas une destination touristique, bien que la célèbre plantation de Dole attire sa part de touristes.

Côte Nord
Il semble que chaque île hawaïenne possède sa propre Côte-Nord, où les surfeurs du monde entier viennent affronter les grosses vagues en hiver. O’ahu n’est pas différent, et ça ne s’arrête pas là : il possède également de superbes plages, des parcs célèbres et un style de vie doux. Waimea Valley est un endroit idéal pour faire de la randonnée, monter à cheval et regarder les plongeurs sauter des falaises. Il y a aussi le Centre culturel polynésien, qui recrée sept villages polynésiens, chacun avec ses propres activités et attractions.

Manger et boire

Honolulu est une ville riche en restaurants et bars. Une cuisine de toutes les cultures peut être trouvée ici en abondance. La compétition pour capturer une partie du marché touristique (5 millions de personnes par an) rend les restaurants innovants et très conscients de la qualité. Que vous soyez d’humeur pour manger des fruits de mer, ou chinois, italien, français, thaïlandais, japonais, coréen, vietnamien ou des bon vieux plats américains, Honolulu ne vous décevra pas.

Sizzling Surf N Turf

Waikiki
La première destination de vacances d’Hawaii, Waikiki, offre tous les types d’établissements imaginables. Chaque grand hôtel a au moins un restaurant et certains en ont cinq ou six; la plupart en valent la peine. Pour un bon steak, vos choix sont nombreux. Les lieux de fruits de mer sont également à peu près partout à Waikiki. La Mer est un nouveau restaurant de fruits de mer français qui est l’un des établissements les mieux notés à Hawaii.

Duke’s Restaurant & Barefoot Bar est également dans une classe à part, offrant une excellente cuisine, de la musique hawaïenne et un emplacement fantastique en bord de mer. C’est l’endroit idéal pour un dimanche après-midi après un plongeon rafraîchissant dans le Pacifique bleu. Une institution à Honolulu et un « incontournable » absolu pour tout gastronome est le restaurant original Chart House surplombant le port de plaisance Ala Wai. La nourriture, le service et le coucher du soleil sont tout simplement merveilleux. Pour le japonais Teppan-yaki, essayez Tanaka de Tokyo, avec trois endroits à Waikiki.

Chinatown
Comme on pouvait s’y attendre, le Chinatown d’Honolulu abrite certains des meilleurs restaurants chinois du bassin du Pacifique. En plus des établissements chinois régionaux, vous trouverez d’autres restaurants asiatiques authentiques ici. La nourriture vietnamienne, japonaise, coréenne et indonésienne est disponible et dans la plupart des cas, à un prix très raisonnable. Il y a environ dix restaurants dans et autour de la place culturelle chinoise sur King Street. Profitez des buffets, du dim sum, ou des repas à la carte peu coûteux de toutes les régions de Chine. L’un des restaurants les plus connus de la Plaza est le restaurant Legend Seafood. Comme son nom l’indique, les fruits de mer de toutes sortes sont à l’honneur ici. C’est un endroit bruyant qui rappelle le Hong Kong moderne. Le déjeuner dim sum est à ne pas manquer. Beaucoup d’excellents restaurants vietnamiens sont dans ce quartier; le plus célèbre est probablement Pho 97 sur Maunakea. Il est facile de les confondre, mais ne vous en faites pas trop, les menus et les prix sont comparables. Si vous goûtez pour la première fois à la cuisine vietnamienne, commandez un énorme bol de Pho, l’omniprésente soupe vietnamienne.

Centre-ville d’Honolulu
Le centre de cette ville melting-pot fascinante offre un large choix d’établissements de restauration. Chevauchant la frontière entre le centre-ville et Ala Moana il y a Restaurant Row sur Ala Moana Boulevard.

Un autre point chaud pour le gourmet est le restaurant Chef Mavro. Sous la direction stellaire du sorcier culinaire qui était autrefois chef exécutif à La Mer, ce restaurant a reçu des accolades de la part du Gourmet Magazine et du New York Times. Dans le centre de la vieille ville d’Honolulu, vous trouverez le Murphy’s Bar and Grill sur Merchant Street. Comme on pouvait s’y attendre, le corned beef et le choux sont super et il y a beaucoup de Guinness à la pression. Palomino Euro Bistro sur Queen Street gagne généralement des prix pour la décoration et la cuisine chaque année. Le Pavilion Cafe au Honolulu Academy of Arts est un endroit merveilleux pour le déjeuner. Savourez un délicieux repas santé et un verre de vin dans une cour tropicale entourée de nombreuses œuvres d’art magnifiques.

Ala Moana & Kaakako
Il y a quelques bons endroits pour dîner sur le tronçon entre le centre-ville de Honolulu et Waikiki. Les deux artères principales qui s’étendent sur cette distance de 6,5 kilomètres (quatre milles) sont les boulevards Ala Moana et Kapiolani. Les nombreux centres Victoria Ward sur Ala Moana comportent certains des meilleurs endroits de la ville.

Dans l’immense centre commercial Ala Moana, il y a plus de 30 choix pour manger. Bubba Gump Shrimp Company au deuxième niveau sert des plats de crevettes de toutes sortes dans une atmosphère amusante. Vous pourrez savourer une cuisine italienne délicieuse dans le cadre contemporain de l’Assaggio, facilement reconnaissable grâce à la fontaine d’art moderne située à l’avant. L’Ala Moana Food Court, également connu sous le nom de Makai Market, compte plus de 20 stands servant une cuisine américaine, mexicaine, thaïlandaise, vietnamienne, chinoise et locale.

East Honolulu (Kahala et Hawai’i Kai)
Ce tronçon haut de gamme sur la côte offre de nombreuses possibilités de restauration. L’élégant hôtel Kahala propose de nombreux restaurants, notamment la salle gastronomique pan-asiatique Hoku’s. Le centre commercial Kahala à la fin de l’autoroute H1 offre plusieurs excellents choix.

Plus loin sur la côte vers les plages près de Coco Head, la communauté de Hawai’i Kai possède l’un des meilleurs restaurants d’Hawai’i, Roy’s. La cuisine est un mélange de continental, japonais et hawaïen local. C’est très cher, mais ça vaut vraiment le coup.

Manoa Valley
Cette zone charmante abrite l’Université d’Hawaii et est l’un des quartiers les plus agréables de la banlieue de Honolulu. Au centre de la Vallée, le Centre Ala Manoa est un lieu de rassemblement pour les étudiants, les professeurs et les résidents. Le plus insolite des restaurants de la vallée est Paesano, un bistrot italien haut de gamme détenu et exploité par une famille du Laos. Le restaurant confortable sert de la nourriture pour rivaliser avec n’importe quel restaurant italien en ville. Il est situé dans le centre, sur Woodlawn Drive.

Ces établissements de restauration représentent juste une petite section transversale des centaines de grands endroits à Honolulu et sur son île d’origine d’O’ahu. Où que vous alliez dans cette métropole du Pacifique, vous trouverez des opportunités de profiter d’une cuisine merveilleuse. Bon appétit!

Divertissement

En tant que centre géographique du Pacifique, Honolulu est également la capitale du divertissement de cette vaste région. Il y a beaucoup de choses à faire et à voir dans ses nombreuses salles de spectacle.

Friends rowing canoe in ocean

Art
Hawaï accueille de nombreux artistes de renommée mondiale, et Honolulu a plusieurs galeries affichant leur travail. La Galerie Arts of Paradise à Waikiki présente l’art de plus de 40 des meilleurs artistes d’Hawaï.

L’Académie des arts de Honolulu, qui a ouvert ses portes au grand public en 1927, était le rêve d’Anna Rice Cooke. Son objectif, qui est devenu le but de l’Académie dans son ensemble, était de créer un lieu où, artistiquement, « l’Orient rencontre l’Occident ». Il y a une grande zone d’exposition principale qui est utilisée pour les expositions spéciales temporaires. En outre, il y a plusieurs autres galeries permanentes avec une magnifique boutique et un délicieux restaurant, le Pavilion Cafe, situé dans une cour tropicale.

Le Arts at Marks Garage est un centre d’arts communautaires qui a récemment occupé la scène artistique florissante de la ville, avec un programme varié qui comprend des expositions mensuelles, des projections, des spectacles et des conférences. Le centre accueille également plus d’une douzaine d’ensembles d’arts du spectacle et d’arts visuels. Parmi les autres galeries d’art contemporain qui mettent en valeur les œuvres d’artistes locaux on compte celles de la rue Cedar, de Louis Pohl, de Nohea, de Pegge Hopper et de Robyn Buntin.

Musées
Honolulu possède l’une des archives historiques et culturelles les plus intéressantes du pays, le Musée Bishop. Situé au centre-ville, cet endroit fascinant a été fondé en 1889 par Bernice Pauahi Bishop, membre de la famille royale hawaïenne. Le musée se concentre principalement sur les îles du bassin du Pacifique, mais accueille également une fascinante exposition d’astronomie. Au nord de Honolulu, le village de plantation d’Hawaï recrée la vie dans une plantation de canne à sucre pendant plusieurs décennies.

Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire militaire, l’île d’Oahu offre de nombreux choix. À l’extrémité nord de Waikiki, vous trouverez l’historique Fort DeRussy. Le puissant Battleship Missouri a été transformé en musée de la Marine et de la Seconde Guerre mondiale à Pearl Harbor. À proximité, le parc commémoratif Bowfin présente de nombreuses expositions sur la guerre sous-marine pendant le siècle dernier.

Musique et danse
Toutes les îles colorées du Pacifique sont bien représentées dans la musique et la danse d’Honolulu. Le Centre culturel polynésien de la Côte-Nord d’Oahu présente également des extravagances de musique et de danse quotidiennes et nocturnes. Des animations gratuites sont souvent présentées partout à Waikiki. Deux des meilleurs spectacles gratuits sont le spectacle classique de hula en direct au Waikiki Shell et Aloha Waikiki, à DFS Galleria.

Les amateurs de musique classique devraient fixer un rendez-vous avec la Symphonie d’Honolulu. La Symphonie réputée attire certains des meilleurs chefs d’orchestre et solistes invités du monde. L’Opéra d’Hawaï divertit les amateurs du genre depuis des années.

Le lieu le plus populaire pour les concerts de rock et de pop est le Neal Blaisdell Arena, d’une capacité de 9 000 places, situé entre le centre-ville d’Honolulu et Waikiki. Le Hard Rock Cafe Honolulu fait également sa part pour divertir les fans de rock et de pop qui visitent Waikiki.

Vie nocturne
Le coucher du soleil à Honolulu ne marque pas la fin de la journée, mais c’est à ce moment que les bars et les discothèques de la ville prennent vie alors que les autochtones et les visiteurs affluent vers ses nombreuses salles de spectacle pour une nuit d’alcool et de danse en compagnie d’étrangers sympathiques. La ville est connue pour offrir les meilleures options et les plus variées en terme de vie nocturne à travers les îles hawaïennes, des bars locaux aux clubs de danse vibrant au rythme des dernières chansons. Waikiki est l’endroit où les fêtards affluent pour une nuit de festivités et des fêtes qui se prolongent jusqu’aux petites heures du matin. Parmi les options plus haut de gamme on compte le Bar 35, qui propose une gamme exceptionnelle de bières et de DJ de premier ordre. Duke’s Canoe Club et Mai Tai sont en tête de liste pour ceux qui recherchent une expérience insulaire plus authentique. Alors que Waikiki est l’âme de la vie nocturne de la ville, la Côte-Nord est l’endroit où vous trouverez plus d’incontournables hawaïens plus authentiques. Quel que soit votre choix, Honolulu vous plaira certainement.

Luaus
L’une des formes les plus populaires de divertissement pour les visiteurs à Hawaï est le luau (banquet en plein air), une fête traditionnelle hawaïenne. Les invités reçoivent de la nourriture et des boissons somptueuses, ainsi qu’une manne de musique et de danse. Le Royal Hawaiian Hotel sur la plage de Waikiki, offre le Royal Hawaiian Luau, l’un des meilleurs de la région. Le luau de Germaine est un autre favori, tout comme le luau à Paradise Cove. Sur la Côte-Nord, le Centre culturel Polynésien offre un luau largement apprécié pour son authenticité et sa qualité.

Magasinage
Le magasinage à Honolulu est une expérience typique d’Oahu qui se situe au même niveau que les plages fantastiques de l’île. Les options vont de vastes centres commerciaux comme le centre Ala Moana, le centre commercial Kahala et Ward Village Shops, aux délices hors taxes de T Galleria. Le Royal Hawaiian Center est un autre centre commercial haut de gamme, tandis que le Waikele Premium Outlets est l’endroit idéal pour les marques haut de gamme à prix réduits. Pour le magasinage, le Aloha Stadium Swap Meet de O’ahu est sans égal.

Activités de plein air
De l’escalade du Diamond Head à la détente sur la plage, l’offre d’activités de plein air d’Honolulu est variée. Plongez dans les profondeurs de l’océan à la recherche de la vie marine colorée de l’île, ou faites votre chemin à travers le feuillage dense qui borde la montagne volcanique. Il y a des kayaks et des canoës en abondance, ainsi que des aventures tout terrain et des excursions en jeep. Les cours de voile, les circuits pêche et les excursions en yacht sont également très populaires.

Théâtre en direct
La première maison de théâtre est le Théâtre Diamond Head à l’ombre du Diamond Head State Monument. Un autre endroit pour assister à une pièce de théâtre est au Théâtre Manoa Valley près de l’Université d’Hawaï. L’Académie des arts de Honolulu abrite le Théâtre Doris Duke qui présente souvent des pièces de théâtre et des comédies musicales. Le Théâtre Kumu Kahua situé dans le centre-ville d’Honolulu et l’historique Hawaï Theatre Centre sont d’autres salles populaires pour les arts du spectacle.

Golf
L’une des principales raisons pour lesquelles les visiteurs viennent aux îles hawaïennes est l’abondance de beaux terrains de golf. Oahu, l’île de base d’Honolulu, a une panoplie de très bons choix. Coral Creek est un favori pour son paysage tropical luxuriant, ses formations de coraux exotiques et son parcours exigeant par 72. Le pavillon de golf Royal Hawaiian et le cercle sportif d’Oahu sont également bien classés.

Cinéma
Les cinéphiles peuvent visionner les derniers succès aux avant-postes de Consolidated Theatres et Regal Cinemas; des multiplexes modernes qui promettent une brillance cinématographique dans un cadre confortable.

Visites guidées recommandées

Parce que Hawaï, l’île d’O’ahu, et la ville de Honolulu sont toutes les principales zones touristiques, les visites et les endroits à visiter ne manquent pas. Un touriste pourrait rester dans le district de Waikiki, explorer les zones les plus fréquentées du centre de Honolulu, ou passer du temps à faire de la randonnée dans les collines, les bois et les plages de la côte Windward ou de la Côte-Nord.

Couple relaxing in convertible on beach

Histoire du centre ville
Il n’y a pas de meilleure façon de commencer une visite de Honolulu que de jeter un coup d’œil au célèbre palais d’Iolani, un édifice du XIXe siècle soigneusement restauré qui abritait le dernier roi et la première reine d’Hawaï. Le palais est situé sur la rue King, et est un endroit plein de mana (esprit). Fait intéressant : le palais avait des lumières électriques avant la Maison Blanche.

Près du palais Iolani sur la rue King, vous trouverez certaines des plus anciennes structures d’Hawaï. Le groupe de bâtiments comprend la maison Frame, préfabriquée et expédiée de Boston en 1821. Les terres sont bien entretenues et les descendants des missionnaires d’origine organisent des visites certains jours.

Après le dîner dans l’un des nombreux restaurants du centre-ville, rendez-vous au Musée Bishop. Situé sur la rue Bernice, cet endroit intéressant contient plus de 20 millions d’artefacts de l’histoire du Pacifique, ce qui en fait la plus grande collection de son genre dans le monde. Le musée possède également un planétarium qui présente des spectacles quotidiens produits principalement par l’Observatoire Keck de la grande île d’Hawaï.

Magasinage au centre-ville
Le quartier chinois à Honolulu sert de toile de fond parfaite à son voisin nostalgique du centre-ville. Alors que les bâtiments historiques et les musées sont à quelques pâtés de maisons, cette partie de la ville est un mélange distinctement moderne de cultures et de modes de vie. Vous pouvez commencer votre visite du quartier chinois à la recherche d’un endroit pour dîner. Sur la rue Maunakea se trouve l’un des meilleurs restaurants vietnamiens de la ville, A Little Bit of Saigon. D’autres options incluent Legend Seafood. Ensuite, parcourez les boutiques de bijoux et d’artisanat autour de la place de la culture chinoise et trouvez les meilleurs prix à Waikiki.

Il y a quelques temples qui méritent une visite : la Salle culturelle de la mission Izumo Taishakyo dans la rue Nu’uanu et le temple Kuan Yin dans la rue Vinyard. Pour une visite officielle du quartier chinois d’Honolulu, choisissez entre le Centre du patrimoine d’Hawaï ou la Chambre du commerce chinoise.

À seulement trois pâtés de maisons du quartier chinois se trouve la belle tour Aloha. Construite en 1926 pour accueillir l’industrie touristique naissante d’Hawaï, elle a une flèche de 10 étages destinée à transmettre la tradition hawaïenne de « Aloha », qui représente l’amour, l’accueil, un adieu et un plaidoyer pour revenir. La tour d’observation au sommet a une vue fantastique sur le port et le littoral d’Honolulu.

Mémoires de Pearl Harbor
Maison de la flotte du Pacifique des États-Unis, Pearl Harbor abonde d’histoire et d’attractions. Les principales attractions touristiques sont le Mémorial de l’USS Arizona, le Mémorial Battleship Missouri et le Mémorial Bowfin. Les trois monuments commémoratifs sont un fier hommage à la marine américaine et à d’autres forces armées qui ont tant donné pour protéger la liberté du Pacifique au milieu du XXe siècle.

Vous devez planifier une journée complète pour admirer les trois sites et une courte visite de la base de Pearl Harbor elle-même. Visitez le Mémorial de l’Arizona en premier; les lignes sont plus courtes le matin que plus tard dans la journée.

Waikiki
Commencez à la « Première Dame » de Waikiki, l’élégant Hôtel Sheraton Moana Surfrider. En activité depuis 1901, cette vieille structure a vieilli magnifiquement. Continuant vers le nord sur l’avenue Kalakaua, la rue principale de Waikiki, vous pouvez visiter des dizaines d’autres hôtels et des zones commerçantes, y compris King’s Village. Enfin, vous arriverez à l’autre grande dame de la plage, l’Hôtel Royal Hawaiian. Les acheteurs ne voudront pas manquer le Centre commercial adjacent Royal Hawaiian, un paradis à trois pâtés de maisons avec toutes les boutiques de créateurs et détaillants spécialisés imaginables.

Lorsque l’agitation commerciale de Waikiki devient tout à fait trop écrasante, faites un voyage au Jardin zoologique d’Honolulu. Détendez-vous sur un banc tout en écoutant la grande variété d’oiseaux tropicaux et en regardant les pitreries des chimpanzés dans leur grande maison. Si vous voyagez avec des enfants, c’est l’endroit pour les amener s’ils sont fatigués de la plage. Près du Jardin zoologique et en face du parc Kapiolani se trouve l’Aquarium de Waikiki situé sur un récif vivant. Fondé en 1904, il est l’un des trois plus anciens aquariums des États-Unis. Ce n’est pas grand par rapport aux normes continentales, mais il abrite plus de 2 000 créatures de la mer représentant 350 espèces différentes. Comme on peut s’y attendre, la plus forte concentration d’espèces est le poisson tropical du Pacifique.

Cratère Punchbowl
Au-dessus du centre-ville d’Honolulu se trouve le spectaculaire cratère Punchbowl, qui abrite le cimetière national du Pacifique. Les autochtones d’Hawaii appellent cet endroit Puowaina, qui se traduit par « colline du sacrifice ». La vue du bord du cratère est dramatique. Vers l’extérieur, vous pouvez apprécier la vue de Diamond Head sur la droite jusqu’à Barbers Point sur la gauche. Entre les deux, vous pouvez voir Waikiki, Ala Moana, les gratte-ciel du centre-ville, l’aéroport, Pearl Harbor et les plages de la région d’Ewa et la zone Kapolei de O’ahu sous le vent. Dans le cratère se trouve un lieu de repos verdoyant pour plus de 25 000 victimes de la Seconde Guerre mondiale, les guerres de Corée et du Vietnam. La plupart du personnel militaire qui a péri dans l’attaque de Pearl Harbor en 1941 est enterré ici. La Cour des disparus est dédiée à ceux dont les restes n’ont jamais été récupérés de la Seconde Guerre mondiale. Il y a aussi un monument à Ellison Onizuka, l’astronaute hawaïen qui a péri dans la catastrophe de la navette spatiale Challenger en 1986. Une visite à ce mémorial impeccablement entretenu est une expérience émouvante.

Visites sportives
Snorkelling by Hawaii Water Sports Center (+1 808 395-3773/http://www.hawaiiwatersportscenter.com)
Kailua Sailboards and Kayaks (+1 808 262-2555/http://www.kailuasailboards.com/)

Visites Nature et locations Tours
Oahu Nature Tours (+1 808 924-2473/http://www.oahunaturetours.com/)
Hawaiian Escapades (+1 808 366-0400/http://www.hawaiianescapades.com/)

Histoire

Hawaï est née il y a 60 millions d’années à partir de ce que les géologues appellent un point chaud : un renflement de roche chaude et fondue d’environ 402 kilomètres de large descendant sur 3 058 kilomètres jusqu’au noyau de fer de notre planète. Il a atteint la plaque de l’océan Pacifique, où il a fait fondre la roche et s’est transformé en magma, sortant de la croûte terrestre comme de la lave et se transformant finalement en terre. Aujourd’hui, sur l’île natale d’Honolulu, à O’ahu, il y a les restes de deux énormes volcans, Waianae et Ko’olau.

Hawaiian Tikis totem poles

Les premiers habitants de ces îles étaient probablement des navigateurs royaux des îles Marquises. Ils ont trouvé leur chemin vers Hawaï autour de 900 ans avant notre ère. Plus tard, des marins sont venus de Nouvelle-Zélande, de Tahiti et d’autres îles du Pacifique. Lorsque les navigateurs atteignirent ces îles, les points méridionaux de la Grande Ile furent les premières zones établies. Le capitaine britannique James Cook a commencé l ’« ère moderne » d’Hawaii le 18 janvier 1778. Au cours des 20 prochaines années, les îles hawaïennes sont devenues un phare pour les voyageurs à l’ère de l’impérialisme international. Pour la plupart, les Hawaïens ont accueilli les équipages étrangers, ne sachant pas qu’ils ont apporté des maladies mortelles à la population indigène. Au cours des 100 prochaines années, 80 % de la population autochtone hawaïenne a succombé à ces maladies. Le souverain tyrannique Kamehameha Premier mourut en mai 1819, tout comme le premier des missionnaires chrétiens américains proclamait leur objectif d ’« élever le peuple d’Hawaï vers un état élevé de civilisation chrétienne ». L’afflux de missionnaires au cours des 40 prochaines années devait changer la chaîne de l’île pour toujours.

Les étrangers ont créé le village de Honolulu à côté du port minuscule de Kou dans la première moitié du 19e siècle. En 1850, le port de Honolulu était plein de mâts avec plus de 150 navires baleiniers et marchands. Cela signifiait que plus de 3 000 marins étaient à terre, à la recherche d’alcool et d’autres divertissements. Les prisons d’Honolulu étaient toujours pleines. La ville, pour le meilleur ou pour le pire, était devenue la plaque tournante du commerce pour l’ensemble du Pacifique nord et central. La production de sucre s’installa dans les années 1840 et, en 1884, la production atteignit 10 millions de livres par an, transformant Hawaï d’une société traditionnelle, insulaire, agraire et endettée en une ville multiculturelle, cosmopolite et prospère. Au centre de ce monde était Honolulu.

Les superpuissances du XIXe siècle, l’Angleterre, la France et les États-Unis étaient tout à fait conscients de l’importance stratégique des îles et d’Honolulu. Au début des années 1840, les intrigues des résidents britanniques amènent le contre-amiral Richard Thomas, commandant de l’escadre britannique dans le Pacifique, à envoyer Lord George Paulet à Honolulu pour protéger les intérêts britanniques. Il est arrivé à l’hiver de 1843 et a publié une série d’ultimatums menaçants. Le roi Kamehameha III avait envoyé des émissaires en Europe pour résoudre tous les différends, mais en vain. Le roi fut forcé de céder aux armes britanniques le 15 février 1843. Les protestations se faisaient plus importantes dans les îles. Comme la Grande-Bretagne avait déjà reconnu l’indépendance d’Hawaï et la France avait promis de faire de même, la cession provisoire à Paulet fut reçue avec inquiétude à Londres, à Paris et dans d’autres capitales étrangères. L’amiral Thomas est arrivé à Honolulu le 26 juillet et a déclaré que l’acte de Paulet n’était pas autorisé. Le 31 juillet, le drapeau hawaïen a été de nouveau levé.

Dans 62 ans, il devait y avoir cinq individus qui portaient le titre de Kamehameha, avec le dernier de la dynastie directe qui décéda en 1872. En 1887, plusieurs centaines d’étrangers formèrent un groupe secret appelé la Hawaiian League. Par divers moyens, ils ont forcé le roi actuel, David Kalakaua (descendant d’un cousin de Kamehameha le Grand), à accepter une nouvelle constitution, connue sous le nom de la Constitution baïonnette. Elle lui a enlevé beaucoup de pouvoirs, en faisant de lui une figure de proue, et a permis seulement aux étrangers caucasiens de voter aux élections. En 1889, un homme nommé Robert Wilcox a mené un soulèvement contre la nouvelle constitution. Le soulèvement a été abattu par les troupes du roi, mais Wilcox est devenu un héros pour les Hawaïens indigènes. Un jury entièrement hawaïen à son procès de conspiration l’a trouvé non coupable.

Après la mort de David Kalakaua en 1891, sa sœur Lydia obtint la distinction de devenir la dernière monarque d’Hawaï. La reine Liliuokalani, comme on l’appelait, était une femme courageuse et intelligente et une nationaliste importante. Elle a essayé de remplacer la Constitution de la Baïonnette par une Constitution qui favoriserait les Hawaïens autochtones, mais a été poussée à laisser subsister l’ancienne Constitution.

Les planteurs hawaïens avaient besoin d’aide politique pour garder leurs plantations rentables. Ils avaient surtout besoin d’un traité de réciprocité qui leur donnait la possibilité de vendre du sucre aux États-Unis sans payer de tarif. Les Hawaïens s’opposèrent à la réciprocité, craignant que ce ne soit l’appât pour donner aux États-Unis l’usage exclusif de Pearl Harbor. La tentative de la Reine de créer une Constitution qui redonnerait plus de pouvoir à la monarchie hawaïenne était le catalyseur et l’appel à l’action pour les hommes d’affaires puissants d’Honolulu. Le 17 janvier 1893, soutenus par les marines américains, ils ont renversé le Royaume de Hawaï. Un gouvernement provisoire a été déclaré et immédiatement reconnu par John Stevens, le ministre américain à Hawaï. Le baron d’ananas Sandford Dole a été nommé président. Cela a duré jusqu’à 1898, lorsque les États-Unis a annexé Hawaï et il est devenu un territoire des États-Unis. Une fois que Hawaï est devenue un État en 1959, le Bureau des affaires hawaïennes a été créé pour gérer les terres indigènes cédées pendant le renversement et l’annexion des États-Unis.

Pendant les années pré-touristiques, les planteurs de sucre et les cultivateurs d’ananas ont géré les îles impunément, et ont prospéré. Cependant, de nouvelles identités culturelles fortes émergeaient. L’armée américaine créait une forte présence dans le Pacifique. La marine et l’armée considéraient Honolulu, avec son atout clé de Pearl Harbor, comme la place la plus importante dans le Pacifique Nord. À la différence des bases militaires sur le continent ou aux Philippines, où la vie militaire a été séparée des civils, Hawai’i et les militaires ont grandi ensemble. Les officiers militaires étaient au sommet de la société d’Honolulu. Le premier hôtel de luxe de Waikiki, ouvert en 1901, l’élégant Moana Surfrider, était un paradis exclusif pour les riches. Il en va de même pour le Royal Hawaiian Hotel, ouvert en 1919. Cela changerait considérablement au cours des 20 prochaines années, comme les compagnies de navigation, Hollywood et le Pan American Clipper ont découvert Honolulu.

Dans l’un des événements les plus historiques de la Seconde Guerre mondiale est lorsque Pearl Harbor a été frappé par les forces de la marine japonaise le 7 décembre 1941. Pour l’Amérique, la Seconde Guerre mondiale a commencé ici, bien que, de façon intéressante, Hawaï ne devienne un état que beaucoup plus tard en 1959.

Honolulu est actuellement le foyer permanent de près d’un million de personnes de toutes races et origines culturelles. Il s’agit non seulement de l’une des plus grandes villes des États-Unis, se situant aux dixième ou onzième places sur les cartes du recensement, mais aussi l’une des destinations les plus populaires du pays pour les affaires et les loisirs. À tout moment, il y a environ 100 000 visiteurs à Hawaï. Presque tous voyagent à travers Honolulu, « La Reine du Pacifique ».

S'y rendre et se retrouve

Pour s’y rendre

De l’aéroport

Taxi
AAA Hui/Koko Head Taxi (+1 808 396 6633)
Airport Group Intl. Inc. (+1 808 836 1381)
A-1 Airport Shuttle-Airport (+1 808 521 2121)
Leeward Aaa Hui/Airport Express (+1 808 676 6996)
Charley’s Taxi & Tours

Car Rental
Avis (+1 800 831 2847 / http://www.avis.com/)
Budget (+1 800 527 0700 / http://www.budget.com/)
Hertz (+1 800 654 3131 / http://www.hertz.com/)
National (+1 800 227 7368 / http://www.nationalcar.com/)
Enterprise (+1 800 736 8227 / http://www.enterprise.com/)
Hawaii Motorcycle Rentals (+1 888 451 5544 / http://www.lava.net/wikiwiki-wheels/)

Limousine
Garden State Limo Service (+1 800 323 4902)
Limos.com (+1 800 660 7686)

Se déplacer

Autobus
Le bus relie plusieurs parties de la grande île d’Oahu, à une fréquence allant de 15 minutes à une demi-heure. Des cartes de transport d’une journée sont également disponibles.

Voiture
Alors que la voiture est l’une des meilleures façons de se déplacer à Honolulu, il est conseillé d’éviter de prendre votre voiture pendant les heures de pointe, qui durent généralement de 5 h à 8 h, et de 15 h à 18 h 30 les jours de semaine.

Trolleybus
Les systèmes de trolleybus avec montée et descente libre relient quelques attractions de Waikiki et du centre-ville d’Honolulu et offrent la possibilité d’une visite agréable de la ville, bien qu’aller d’un lieu d’intérêt à l’autre prenne beaucoup de temps.

À pied
Marcher n’est une bonne idée que lorsque l’on veut parcourir des plus petites distances à Waikiki. Quelques attractions comme le musée d’art de Honolulu et le palais d’Iolani se trouvent à proximité les unes des autres, et peuvent être visitées à pied.

Traversier
Le bateau (+1 808 848 5555 / http://www.trytheboat.com)
Hawaii Superferry (+1 877 443 3779 / http://www.hawaiisuperferry.com/)

Si vous voyagez à l’étranger, prenez la précaution d’enregistrer votre voyage sur https://travelregistration.state.gov et pour des conseils utiles et pratiques sur les techniques de voyage et les normes de sécurité, consultez http://travel.state.gov/.